Télérama
« Un voyage littéraire dans l’univers et l’ivresse de Patsi, personnage haut en couleurs décrit par la relation d’anecdotes, d’impressions, en apparence insignifiantes, de « menus faits », qui en apprennent davantage sur les individus que de longs témoignages ou commentaires. L’autrice, maintenant installée à Saint-Germain-en-Laye, s’insurge contre l’illusion des romanciers qui croient pouvoir créer des personnages distincts d’eux-mêmes. Aussi, par des dialogues brefs, elle parvient à révéler les enfants de Patsi et surtout l’inquiétante étrangeté de grands-parents centenaires. En fil rouge de cette fiction magique et psychédélique, le lecteur s’attache aussi à cette femme amoureuse des mots et de son mentor André Breton. Un récit fait d’audace, de musique et de grands maux. »

Libération
« Entre rêve et réalité, réconciliant l’absurde et la beauté, le non-sens et la sensualité, l’écrivaine, par une écriture fluide et une liberté de style, nous fait éprouver tous les âges de la vie. Chapeau l’artiste ! »

LIRE
« Totalement délirant, et merveilleusement juste. Un hommage à la pluralité et au métissage des âges. Un livre émancipateur pour petits et grands. »

Le monde
« Lire des textes surréalistes à des enfants qui n’ont pas les mots, c’est la position surréaliste de la poétesse chercheuse Valérie Breton (petite-fille de.). Dans son dernier ouvrage Roulé-Boulé, paru aux prestigieuses édition des Rêves, l’autrice parvient à rouler les mots et à les bouler auprès de publics aussi divers que les bébés ou les centenaires. Une réussite. »

Roulé-boulé, Valérie Breton, 2020

Un nouveau né
on lui lira Nadja,
d’un roulé-boulé tout son être s’éveillera,
sous fond de gazouillis,
d’attente, d’envie,
d’amour, d’argent.

Un quadragénaire stressé coincé
on lui lira Les Vases communicants,
d’un roulé-boulé tout son être glissera,
au cafeton breton des litrons,
la destination éternelle.

Un centenaire confiné
on lui lira L’amour fou,
d’un roulé-boulé tout son être dansera,
sous fond de Polka ses vingt ans,
faits de cœurs et de convulsions.

Roulé-boulé, de Valérie Breton, un livre surréaliste écrit par une surréaliste pour des surréalistes.

Biographie de l'auteure

Le 10 février 1915, André Breton est mobilisé. Il vient d’avoir 19 ans. Pour cadeau, le jeune homme reçoit un nouveau-né de mère inconnue, qu’il prénommera Aurore. Le temps de la Guerre, il la confiera à de braves paysans de Plougastel, cité de la fraise et des mariages groupés. Il ne la reverra que 29 ans plus tard, lors de la naissance de sa petite-fille, Valérie. Le poète et écrivain français, principal animateur et théoricien du surréalisme, reportera sur cet enfant l’amour qu’il n’avait pu donner à Aurore, et l’initiera dès son plus jeune âge aux cadavres exquis.

Bibliographie

Le Manifeste du Virtualisme, Édition du réel, Paris, 2018.
La Lune est blanche comme un citron, Édition de l’irréel, Paris, 2015.
Les Pots mêlés, Éditions de l’entrelac, Paris, 2012.

CNAM Paris (en visioconférence / Covid 19)

Avec les auditeurs du CNAM Paris, dans le cadre de la Licence intervention sociale option insertion par la culture – Fondements anthropologiques de l’action culturelle. Sous la direction de Jean-Pierre Chrétien Goni, maître de conférence et directeur artistique du tiers lieu Le Vent se Lève... !, et de Valérie Escaich, auditrice, autrice du jour et organisatrice de l'évènement.